SALC 2018 : sept ans d’amitié entre la France et l’Amérique latine

À l’occasion de la journée nationale de l’Amérique latine et des Caraïbes en France, célébrée le 31 mai depuis la décision du Sénat en 2011, la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes est de retour cette année. Devenue un événement majeur en 2014, elle offre pendant deux semaines la découverte des cultures latino-américaines et des Caraïbes et ouvre la réflexion sur les liens entre la France et cette région du monde.

Caroline Dumas, nouvelle secrétaire de la SALC

De sa création en 2014 jusqu’à 2016, la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes (SALC) était coordonnée par l’ancien ambassadeur de la France en Uruguay, Philippe Bastelica. En 2017, Antoine Grassin, actuel ambassadeur du Pérou, a pris la relève. Pour cette cinquième édition, c’est Caroline Dumas qui a été nommée secrétaire de cet événement culturel.

Diplômée de Science Po Paris et de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco), en dominante arabe, son parcours lui permet de rejoindre le ministère des Affaires étrangères en 1985. Elle travaille auprès de la Direction des projets de développement sur diverses zones : Afrique, Afrique du Nord et du Moyen-Orient, et puis finalement celle d’Amérique et des Caraïbes. De 2004 à 2011, Caroline Dumas a été première conseillère à l’ambassade de France à Washington, ensuite, elle enchaîne les postes d’ambassadrice de France : en Islande à partir de 2011, puis, en Jordanie en 2013 et au Chili en 2016. Enfin, elle rentre à Paris en 2018 pour rejoindre la SALC.

France et Amérique latine : une amitié renforcée

Les liens entre la France et l’Amérique latine ne cessent de se consolider économiquement, politiquement et socialement. En 2017, le partenariat binational avec la Colombie a permis à la France de se rapprocher du continent sud-américain. Une association perceptible avec la SALC durant laquelle se déroulent plus de 180 manifestations culturelles.

Ces activités permettent d’attirer la curiosité des Français sur cette partie du monde. En plus, le développement économique de l’Amérique latine offre la possibilité d’une coopération attrayante entre la France et ce continent. De plus en plus d’opportunités s’ouvrent pour ceux qui souhaiteraient s’implanter de l’autre côté de l’Atlantique.

Exposition

Exposition "Jusqu’à la fin des temps" des artistes Mercedes Gertz et Carmen Mariscal, à l’Institut culturel du Mexique. © Mercedes Gertz et Carmen Mariscal.

La richesse et la pluridisciplinarité de la programmation de la SALC existent grâce à l’apport d’initiatives d’ambassades d’Amérique latine et des Caraïbes en France, de plusieurs associations d’établissements d’enseignements et de recherches, mais aussi de galeries d’art et de musées. Plusieurs arts se mêlent permettant la découverte de la pluralité culturelle de l’Amérique latine avec concerts, projections, démonstrations musicales, danses, littératures, expositions, dégustations culinaires, et également des débats sur des thématiques sociétales.

L’environnement mis en avant à la SALC

Les enjeux mondiaux font toujours l’objet d’un grand intérêt de la part de la SALC. L’une des grandes thématiques de cette édition 2018 porte sur la protection de l’environnement. Deux journées sont dédiées au colloque La ville durable, moteur de transformation sociale en Europe, Amérique latine et Caraïbe au Palais du Luxembourg, à Paris, organisé par l’Institut des Amériques (IdA) et la fondation EU-LAC (fondation regroupant l’Union Européenne et les pays d’Amérique-latine et des Caraïbes).

Cet évènement a pour objectif de réunir des responsables publics, chercheurs et représentants d’organisations internationales pour comparer les expériences sur la gestion durable des espaces urbains en Europe, en Amérique latine et aux Caraïbes en vue d’améliorer le caractère durable des villes.

Extrait du film colombien

Extrait du film colombien "El día de la cabra", de Samir Oliveros. © Le Chien qui Aboie.

Cette thématique est de nouveau discutée lors de la visioconférence L’Amérique latine contaminée : visioconférence avec Rio de Janeiro sur l’environnement, organisée à l’Office de Tourisme et des Congrès de Marseille.

L’idée de cette rencontre est de partager les expériences de chaque continent. La conférence sur la fête de l’eau est l’occasion d’apprendre la gestion des ressources en eau et terres agricoles du monde andin. Cette coutume communique des valeurs de solidarité et de respect de la nature.

Coopération régionale

Apprendre l’un de l’autre est l’une des volontés de la SALC pour créer des liens. En développement constant, l’Amérique latine est un partenaire intéressant et stratégique pour la France.

Pour ce faire, le colloque à la Maison du Barreau de Paris traite le cadre juridique des échanges commerciaux et investissements entre l’Amérique latine et l’Union européenne. Comme le prochain G20 se déroulera en Argentine le 30 novembre prochain, un débat est prévu autour de l’intégration des pays latino-américains face au nouvel environnement commercial et financier international.

Photo faisant partie de l’exposition sur Cuba, réalisée par le photographe Jean-Paul Tavernier. © Jean-Paul Tavernier.

Photo faisant partie de l’exposition sur Cuba, réalisée par le photographe Jean-Paul Tavernier. © Jean-Paul Tavernier.

La coopération n’est pas seulement d’ordre économique, elle passe aussi par la solidarité. Les bénéfices obtenus lors de la grande fête de l’Amérique latine et des Caraïbes le samedi 2 juin au Fabrik Théâtre à Avignon serviront à l’aménagement d’une bibliothèque dans une école primaire de la région de Cusco, au Pérou.

La SALC éprouve également un intérêt pour les thématiques sociétales, notamment sur la femme. L’activité « Café Amérique » aborde comme sujet Les luttes féministes pour l’avortement et contre les violences obstétricales en Amérique latine à l’Inalco. Dans le cadre de l’exposition Jusqu’à la fin des temps, un évènement est mis en place pour parler des stratégies et des expériences en France et en Amérique latine à l’Institut culturel du Mexique.

L'artiste argentin, Fermín Juárez, sera présent lors de la SALC 2018. © Fermín Juárez.

L'artiste argentin, Fermín Juárez, sera présent lors de la SALC 2018. © Fermín Juárez.

Participer ensemble

La transmission de culture est l’une des richesses de ces rencontres. De nombreux ateliers permettront la découverte de coutumes culinaires et festives des pays latinos. Les visiteurs pourront célébrer les relations entre la France et l’Amérique latine et les Caraïbes en dansant la salsa, le merengue et la champeta lors des ateliers danses avec Yorismel Barrios Serra et Jean Bianco, ou en fabriquant des maracas avec Manuel Rangel.

La gastronomie est un moment de convivialité où France et Amérique latine peuvent croiser leurs savoirs : dégustation d’empanadas et de vins chiliens, de chocolat et cacao salvadoriens, etc. Une formation accompagnée d’une dégustation autour du Mezcal, la boisson mexicaine composée à partir de l’agave, attend les passionnés des boissons.

Ces quinze jours de festivité sont sources d’enrichissement culturels et prouvent la force des relations entre la France et l’Amérique latine et les Caraïbes.